Vous étiez peut-être avec nous le 17 mars dernier devant la préfecture de Limoges pour protester contre l'amputation brutale de 25% de l'aide au maintien en bio 2014. Cette mobilisation avait permis d'obtenir du gouvernement une aide complémentaire visant à compenser cette perte. La FNAB vient d'apprendre du ministère de l'agriculture les modalités techniques pour la demander. En voici le détail.