manif agriculteurs bio 1994944 Un bref retour sur le rassemblement de mardi 17 mars où une centaine de personnes avait fait le déplacement pour protester contre la soudaine diminution de 25% de l'aide au maintien en bio 2014, ce malgré l'annonce du ministre de l'agriculture dans la nuit précédente du complément par l'Etat pour l'été prochain de cette baisse des crédits PAC dans les fermes. Nul doute que cette annonce n'aurait pas vu le jour

sans la mobilisation du réseau FNAB partout en France. Que ces 100 manifestants soient remerciés de ne pas s'être démobilisés, permettant ainsi à ce petit rassemblement proposé dans l'urgence par les trois Gabs de la région et les commissions bio des chambres 23, 87 et Limousin de contribuer utilement à  la préparation du rendez-vous que la FNAB avait le lendemain avec les services du ministère. Un grand merci aussi à toutes les organisations qu'elles soient syndicales, interprofessionnelle, associations de consommateurs ou de protection de l'environnement pour avoir relayé notre appel et participé à son succès.

Voici le texte de revendications qui fut distribué ce jour là et remis à la directrice du cabinet du Préfet qu'une délégation des organisateurs a pu rencontrer. Il articule bien le double niveau de négociation qui se joue quant aux conditions - passées et futures - de soutien du développement de la bio dans notre pays.

Au plan national, cette mobilisation visait donc à conforter notre tête de réseau dans son rendez-vous avec l'Etat. En voici le compte-rendu. On peut notamment y lire les modalités pratiques de cette aide complémentaire et notamment que " Ce dispositif mobilisant du Crédit d'impôt et une aide directe spéciale ne nécessitera aucune formalité supplémentaire pour les producteurs, ce que la FNAB avait demandé. Les agriculteurs qui auront des problèmes de trésorerie dus à ce retard de paiement recevront un accueil favorable de la MSA à leur demande de report de paiement des cotisations sociales."

Au plan régional, la délégation (Olivier Thouret, Gab Creuse; Jérôme Keller, Agrobio 87; Christophe Bouzonie, commission bio de la Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne 87; Dominique Nury, commission bio de la Chambre d'agriculture du Limousin; Aymeric Mercier, élu Chambre d'agriculture du Limousin) reçue par la directrice de cabinet du Préfet de Région s'est vue proposer l'appui de l'Etat pour organiser rapidement des discussions entre agriculteurs bio, Conseil régional et DRAAF au sujet du soutien public envisagé en Limousin pour les années 2015 à 2020. A suivre donc ...